Clément 20 ans - "Je donne tout pour réussir"

Clément 20 ans - "Je donne tout pour réussir"

étudiant·e
2021

Certains de nos étudiants mènent une double vie et conjuguent études et projets artistiques personnels, comme Clément Herrmann, en 2e année d'arts graphiques à l'EPSAA - Portrait d'un passionné...

Aujourd’hui Clément est passé nous voir au service communication de l'EPSAA. Ses yeux brillent d’excitation et il est tout heureux de nous annoncer sa participation à une performance artistique dans le cadre du Festival Matuvu 2022.

Qu’est-ce que c’est ?

Le festival MATUVU organisé par la Compagnie des Oeillets est un festival de vidéos courtes (5 minutes pas plus) qui montre, en direct, le processus créatif d'un ou de plusieurs artistesCes performances artistiques filmées sont soumises au vote, puis, un prix de créativité, un prix du public et un prix du jury sont remis aux vidéos les plus plébiscitées.

Dans le cadre de ce projet, c'est aux côtés de la réalisatrice Sophie Lipinsky qu'on découvre Clément Herrmann qui travaille sur une fresque de huit mètres de haut, représentant une petite fille. 

Cette œuvre st un hommage à l’association humanitaire Élise care, qui offre une aide médicale et psychologique d’urgence aux populations civiles vivant en zones de conflit

 

Save the date ! - Les 24 et 25 septembre 2022, Clément réalisera en public, une fresque d'environ 5 mètres à l'occasion des journées Portes ouvertes des ateliers d'artistes de la  Manufacture des Oeillets.

On y retrouvera tous les peintres, sculpteurs, stylistes, installés sur le site. Adresse : 33 rue Raspail -Ivry-sur-Seine  

Clément Herrmann, étudiant à l’EPSAA, est titulaire d’un BAC « ES » obtenu en 2020.

C’est en 2021, pendant le confinement que son intérêt pour l’art se confirme Il s’oriente alors vers une classe préparatoire parisienne (Prép’art) pour entrer dans une école d’Art.

Reçu à l'EPSAA à la rentrée scolaire 2021-2022, il attaque sa deuxième année en arts graphiques et compte bien mettre à profit les deux années à venir pour obtenir le titre de Directeur artistique en communication visuelle et multimédia.

Très actif sur les réseaux sociaux, avant de venir à Paris, Clément avait déjà établi son réseau parisien et créé des liens avec toute une communauté artistique. Ces nombreux contacts lui ont permis de se faire connaître et d’exposer dans des lieux très divers.  

Clément : « Depuis que j'ai commencé à m'intéresser à l’art je donne tout pour réussir ! »

Aujourd'hui, Clément mène parallèlement son parcours d'étudiant à l’EPSAA et une vie artistique à l’extérieur de l’école, ce qui lui demande beaucoup d’organisation et d’énergie mais il sait qu’il a trouvé sa voie. 

Parmi ses réalisations : expositions en France et aux USA, tableaux, couvertures de livres, performances artistiques urbaines (collages) et illustrations (notamment pour l’UNICEF), interviews…

Mais un de ses plus prestigieux projets n’est pas encore réalisé, il s’agit de l’exposition "Money for nothing 1001" qui se tiendra prochainement à Paris.

Ce projet, qui regroupe 1001 artistes venus du monde entier a pour objectif de transformer des billets de banque en véritables œuvres d’art. Clément a eu la chance de peindre sur deux billets de banque historiques dont l'un date du XVIIIe siècle.

« Le destin de ce billet était de passer sous mon pinceau ». 

Clément, quelle expérience vis-tu à l’EPSAA ?

Clément : « Je suis très épanoui à l’EPSAA, mes professeurs ont des personnalités inspirantes et sont issus d’univers variés. Ils ont souvent une activité professionnelle et/ou artistique à côté. Ils ont beaucoup de connaissances à transmettre et me donnent beaucoup de liberté dans mon travail. « A l’EPSAA j’apprends ce que je ne pourrai jamais apprendre seul ou en dehors de l’école »

A ton avis, quel est le point fort de l’école ?

 « L’ambiance de classe est très agréable ».

 « L’EPSAA me permet de réaliser des projets, fictifs ou réels incroyables, que je n’aurais jamais eu la chance de réaliser seul ».

Parmi ces projets, lequel as tu préféré? 

Le projet d’affiches Paris-Lisbonne, pour lequel j’ai eu la chance de compter parmi les lauréats.   

Où te projettes-tu dans 10 ans ?

« Je souhaite idéalement continuer ma vie artistique, mener une vie autonome, dans un atelier et vivre de mon art .Je sais que les enseignements de l'EPSAA vont encore enrichir ma créativité et m'aider à développer une carrière polyvalente.  

Nous lui souhaitons une belle réussite et beaucoup de succès ! 

Interview réalisée par Hortense Attal (BTS communication à l'ENC Bessières) en stage à l'EPSAA aux mois de mai-juin 2022

+ d'actualités EPSAA ?   Suivez nous sur LINKEDIN