STREET- PACKING / QUAND L'EPSAA EMBALLE LE PALAIS BRONGNIART

STREET- PACKING / QUAND L'EPSAA EMBALLE LE PALAIS BRONGNIART

L’école de communication visuelle de la Ville de Paris et la société évènementielle GL-events réservent une belle surprise aux parisiens. Le 8 juillet, le Palais Brongniart change de tenue et se pare de motifs graphiques imaginés par deux étudiantes

Comment réinventer ce monument à la stature si imposante ?
Comment attirer l’attention sur sa transformation ?

En renouvelant son vestiaire !

Exit le gris !
Place à la couleur et aux zébrures avec « DAZZLE » le motif graphique réalisé par Caroline Dupuis et Sophie Torres, deux jeunes directrices artistiques formées à l’EPSAA, l'école de communication visuelle de la Ville de Paris.

Caroline Dupuis/Sophie Torres : 

" Le « Dazzle » est un procédé optique utilisé notamment par les constructeurs automobiles pour brouiller les lignes et dissimuler à la concurrence leurs prototypes".

" Nous avons souhaité appliquer cette technique sur les colonnes du palais Brongniart pour afficher sa modernité. Ces lignes graphiques vont au-delà du simple habillage, elles restructurent la perception du bâtiment et de son architecture par un jeu d’optique » 

Sur le principe du corset à lacets, les quatorze colonnes du Palais sont revêtues d’une matière textile élastique qui épouse leur forme à la manière d’une seconde peau.

L’illusion est telle que le grain de la pierre transparait sous le tissu !

Trente-deux heures de pose, trois techniciens et une grue sont nécessaires à la réalisation technique de ce petit miracle.

Le street-packing c’est tout un art !

Ce projet artistique est le fruit d’une collaboration audacieuse, qui a débuté en 2019, entre l’EPSAA et la société GL-events.

En recherche de nouveaux talents créatifs pour une communication originale, l’opérateur d’évènements avait proposé aux étudiants de l’EPSAA de transformer le Palais Brongniart en oeuvre artistique. 

Leurs créations devaient afficher les nouveaux usages culturels et festifs du bâtiment. 

Guidés par leur enseignant Pascal Vicollet, artiste peintre et enseignant à l'EPSAA, les étudiants ont produit une trentaine d'études dont quatre ont été retenues.

La première, réalisée par Léa Degez en juillet 2019 et intitulée "CA TOURNE ROND", a créé le premier choc visuel espéré. Regarder le montage en time lapse

...la seconde : "DAZZLE" sera toute aussi spectaculaire ! 

+ d'actualités ?   Suivez nous sur LINKEDIN 

Envie de découvrir + de propositions créatives ?

Les sujets de diplôme des directeurs.trices artistiques junior de la promo EPSAA 2021 sont en ligne !