Les AG1 et le dessin de vulgarisation scientifique

date
Mardi, 2 juillet, 2019 (Jour entier)

Fruit d’un partenariat entre l'EPSAA et les laboratoires de recherches relevant de QLIFE, consortium initié par l’Université PSL, les étudiants ont pratiqué le dessin de vulgarisation scientifique.

Le 7 mai dernier, les étudiants ont ainsi été immergés au sein de 19 labos répartis entre l’Université Paris Sud, le Collège de France, l’Institut Jacques Monod, l’ESPCI, l’Institut Pasteur, l’Institut Curie. Toutes ces unités de recherche QLife participent à un défi d’envergure : prédire l’avenir des organismes.

Le rendu s’est déroulé la semaine dernière. Nos étudiants en 1ère année du cycle supérieur de communication visuelle ont présenté leurs dessins aux scientifiques de l’université Paris Sciences & Lettres, venus découvrir le fruit de leur travail.

Les étudiants devaient proposer une première planche d’univers donnant à voir leur journée passée dans les labos, la deuxième s’attachait elle, à retranscrire de manière simple mais précise, l’activité de recherche du labo visité. Le workshop fut encadré par Vincent GRAVE, illustrateur- enseignant à l’EPSAA. 

Le dessin de vulgarisation peut aider le grand public à mieux percevoir la Recherche. Mais la commande ne s’arrête pas uniquement à cet objectif. Les labos eux-mêmes ont un besoin de mieux comprendre le périmètre de recherche de leurs consœurs & confrères. Renaud Chabrier, illustrateur scientifique, présent lors de cette restitution, note ainsi que « les chercheurs apprécient les visualisations qui s’écartent de la réalité. » Cela donne une idée de la richesse d’un phénomène sans asséner le spectateur d’une connaissance trop complexe. 

Participer à ce challenge était formidablement stimulant pour nos étudiants et leur rendu a été très apprécié par la communauté scientifique.

Une fois la sélection effectuée, les planches retenues seront  exposées à l’automne sur les grilles de l’Institut Curie, Paris 5ème. Les dessins serviront aux labos à une meilleure diffusion et compréhension de leur champ de recherche lors de congrès scientifique.

In fine, il est question que les dessins soient montrés aux parisiens. 

Le travail de nos étudiants participera ainsi à rendre lisible la grande richesse de la Recherche sur la capitale, et pourquoi pas, créer des vocations auprès d’un jeune public.

 

Le projet sera donc renouvelé l’an prochain.

C’est la première fois que l’EPSAA est partenaire d’un projet émanant de ces prestigieux partenaires scientifiques. L’essai fut à ce point réussi qu’il se confirme, et l’an prochain, ce projet sera intégré au programme pédagogique dès le mois de janvier 2020, afin de permettre un suivi de chaque réalisation en lien étroit avec les scientifiques concernés.

L’aventure au cœur des sciences continue…

To be followed !

Pour les plus curieux :

Renaud Chabrier est artiste-scientifique, auteur de la revue « GLOBULE, le magazine de toutes les cellules », sous la direction scientifique de Matthieu Piel et Ana-Maria Lennon-Duménil : https://bit.ly/2ZGqmdB  

QLIFE :https://bit.ly/2LnAwMd

Crédits © photos : BB / CM/ École professionnelle supérieure d’arts graphiques (école publique d’art de la Mairie de Paris)