ateliers préparatoires

les plus
  • Un atelier préparatoire à dimension humaine qui permet un suivi très individualisé.
  • Un cadre de travail dans une ancienne Manufacture propice à la créativité.
  • La pluralité du profil des enseignants.
  • Le centre de documentation aide les étudiants dans leurs recherches parfois très ciblées sur l’art, le design, la photo, etc. C’est également une source d’informations concernant les expositions et les événements culturels à venir.
  • Des visites d’expositions en présence d’enseignants, ainsi que des workshops, ouvrent la formation sur l’extérieur.
  • Des concours blancs mettent les étudiants en situation et leur permettent de s’évaluer.
  • Rencontres et échanges avec les anciens étudiants de Prépa viennent parler de leur expérience d’intégration dans les écoles supérieures.

Un tremplin vers les meilleures écoles

Étape indispensable pour intégrer les meilleures écoles en graphisme, en arts appliqués et Beaux-Arts, la Prépa est fondée sur les mêmes principes d’exigence et de qualité que les autres formations de l’EPSAA.

La Prépa requiert motivation et implication, rigueur et travail soutenu. Et parce que d’année en année les demandes d’admission en Prépa de l’EPSAA sont toujours plus importantes, une nécessaire et indispensable sélection est effectuée par des professionnels des métiers de la création.

Pour garantir un accompagnement optimisé, assurer un suivi individualisé et favoriser la création de travaux personnels, chaque classe Prépa est limitée à une trentaine d’étudiants. Afin de faciliter leur réussite aux concours ils peuvent compter sur les workshops, les concours blancs et les nombreux échanges organisés avec les étudiants déjà en Arts Graphiques.

Concours d’entrée

Épreuves pratiques et entretien individuel, avec présentation d’un dossier de travaux personnels pour les étudiants de niveau Bac.

Objectifs

Préparation des candidats aux concours des grandes écoles d’art nationales et régionales de France et d’Europe (écoles des beaux arts, écoles d’arts appliqués…) :

  • Acquisition de l’offre proposée par ces différentes écoles supérieures selon les spécificités de chacune d’entre elles.
  • Définition des objectifs personnels de chaque étudiant pour choisir la bonne orientation.
  • Élaboration d’outils, définition de moyens d’expression et d’une méthodologie de création permettant aux élèves de réussir les différentes épreuves pratiques des écoles, d’un niveau souvent très élevé.
  • Constitution d’un dossier de travaux personnels, souvent présenté aux jurys des écoles supérieures lors d’un entretien de motivation, étape qui permet aussi de structurer la réflexion de l’élève.

Enseignements

Croquis, modèle vivant, perspective, croquis d’extérieur, chromatologie, cultures graphiques et techniques, techniques d’expression, construction, composition, processus créatif, création, volume, histoire de l’art, photo, suivi de dossier de travaux personnels, cours d’expression orale et corporelle pour préparer les oraux.

Concours préparés

(liste non exhaustive)

  • École supérieure nationale des arts décoratifs de Paris.
  • École supérieure nationale des arts décoratifs de Strasbourg.
  • Beaux-Arts Paris
  • Écoles de Beaux-Arts régionales : Lyon, Nantes, Marseille, Reims, Saint-Étienne, etc.
  • Gobelins
  • ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Design Industriel)
  • EMCA (Ecole des Métiers du Cinéma d’Animation)
  • EPSAA
  • La Cambre (Belgique)
  • Saint-Martin College (Londres)
  • ECAL (Suisse), etc.